Menu
Super Smash Bros. Ultimate
  • Switch
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : Super Smash Bros. Ultimate : Le meilleur épisode de la série
Switch
Super Smash Bros. Ultimate
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste weeklyfantasysportal.com
06 décembre 2018 à 14:00:01
19/20
Profil de Epyon
Avec Epyon
MP
Twitter

Lecteurs weeklyfantasysportal.com
L'avis des lecteurs (89)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.9/20
Tous les prix
Prix Support
59.99€ Switch
59.99€ Switch
Voir toutes les offres
Partager sur :

Nos canapés s'en souviennent encore : la série Super Smash Bros est un apôtre de la marrade entre potes, l'émissaire du fun décomplexé qui a su égayer nombre de soirées avec paquets de chips et cocas renversés. En ce début décembre, La Nintendo Switch accueille Ultimate, un épisode qui compte bien mettre tout le monde d'accord.

Super Smash Bros. Ultimate : Le meilleur épisode de la série
Et pour le jeu en ligne ?
Pour que vous puissiez vous faire une idée, sachez que nous mettrons à jour le test la semaine prochaine, après avoir testé toutes les fonctions online et vérifier leur stabilité. La note pourrait évoluer dans les jours à venir selon nos impressions.

Contenu général


Personnages

Super Smash Bros. Ultimate : Le meilleur épisode de la série

"Ils sont tous là !". Voilà ce que Nintendo précisait lors de la présentation de Super Smash Bros. Ultimate. Pas un seul personnage ne manque à l'appel alors que de nouveaux se sont invités à la fête. Ainsi, on compte pas moins de 74 personnages disponibles, en sachant que trois sont customisables (les Mii) et que le dresseur Pokémon compte comme un seul alors que ses trois Pokémons sont des personnages à part entière. Un nombre hors du commun qui nous rappelle que le titre de Sora LTD et Bandai Namco n'a pas peur de faire dans la démesure. Bien que l'on note la présence de quelques pseudo-clones (appelés écho, au nombre de 7), ces derniers disposent d'assez de différences pour tirer leur épingle du jeu. Par exemple, un Marth est efficace avec la pointe de son épée alors que Lucina fait des dégâts plus homogènes, ce qui modifie totalement la manière d'appréhender les combos et les éjections. Des épéistes aux spécialistes du corps à corps, des snipers aux amateurs de pirouettes aériennes, il est impossible de ne pas trouver son bonheur. Parmi les nouveaux venus, on compte le Pokémon catcheur Félinferno, Marie d'Animal Crossing, le très attendu Ridley, un Inkling fille ou garçon, King K. Rool et Simon Belmont, de Castlevania, sans même compter les personnages écho (Ken, Richter, Daisy, Samus Sombre). Difficile de tous les décrire, mais à la rédaction, nous avons une préférence pour Simon Belmont et ses attaques spéciales qui viennent tout droit de sa série, parfaites pour tenir les ennemis à distance. Avec un tel roster, Smash Bros offre une panoplie de possibilités jamais vues auparavant, grâce auquel les joueurs peuvent trouver un perso à leurs goûts, voire plusieurs. Un premier exploit d'envergure pour le brawler de Nintendo !

Super Smash Bros. Ultimate : Le meilleur épisode de la sérieSuper Smash Bros. Ultimate : Le meilleur épisode de la sérieSuper Smash Bros. Ultimate : Le meilleur épisode de la série
L'avis de Epyon
Difficile d’être véritablement critique vis-à-vis du roster de Super Smash Bros Ultimate. Tout est dans le nom. D’une profondeur et d’une variété effrayante, cet assemblage hétéroclite de personnages plus ou moins connus donne un charme fou à Ultimate, qui offre à tous les joueurs la possibilité de trouver son ou ses combattants préférés. Certes, l’ajout de nombreux personnages externes à l’univers de Nintendo gâche un peu l’aspect « museum » de l’histoire du mythique fabricant japonais ; mais leur inclusion se fait avec énormément d’élégance et de finesse, grâce à des gameplays pleins de bonnes idées, avec des particularités tirées de leurs licences respectives. Du travail d’orfèvre.

Stages

Super Smash Bros. Ultimate : Le meilleur épisode de la série

Toujours dans la famille "Hors concours", le nombre de stages pointe à 103, sans compter les variations Champ de Bataille et Destination Finale disponibles pour chacun d'entre eux. Un chiffre tellement ahurissant qu'il se suffit à lui-même. Entre les arènes classiques, celles en mouvement ou encore les piégeuses, le plaisir semble sans fin ! Certes, contrairement aux personnages, tous les stages des précédents opus n'ont pas fait le voyage, avec Pokéfloat de Melee parmi les absents par exemple. Cependant on peut déjà reconnaître un travail incroyable de la part des développeurs, surtout lorsqu'il a fallu remettre au goût du jour et en HD ceux des épisodes 64, Melee ou même 3DS. Nouvelle fonction intéressante en mode Smash (le « versus » de la série) : on peut choisir une option de morphing pour passer d'un stage à l'autre en plein combat ! Parfait pour apporter de la variation sans forcément arrêter à chaque fois la partie.

Super Smash Bros. Ultimate : Le meilleur épisode de la sérieSuper Smash Bros. Ultimate : Le meilleur épisode de la série

Mode Smash

Super Smash Bros. Ultimate : Le meilleur épisode de la série

Puisque nous parlions du mode Smash, sachez que les règles de combat sont encore plus profondes et complexes qu'auparavant, avec la possibilité d'influer sur de nombreux points, des plus importants aux plus anecdotiques. Choix des objets pouvant apparaître et leur cadence, condition de victoires, handicap par personnage, puissance d'éjection... il serait bien trop long d'essayer de tout énumérer ici, mais il ne manque rien. Les Smash spéciaux permettent même des variantes de transformation comme des perso de métal par exemple, une alternative supplémentaire même si l'on aurait aimé avoir le choix par combattant pour permettre des « scénarios ». Enfin, le mode Smash permet l'organisation de tournois offline ainsi que des matchs jusqu'à huit, ce qui permet de s'assurer de ne pas retrouver son salon dans le même état en fin de soirée...

Super Smash Bros. Ultimate : Le meilleur épisode de la sérieSuper Smash Bros. Ultimate : Le meilleur épisode de la sérieSuper Smash Bros. Ultimate : Le meilleur épisode de la série

Gameplay

Super Smash Bros. Ultimate : Le meilleur épisode de la série

Nous en arrivons à parler de gameplay, un sujet ô combien important dans la série. En effet, contrairement à la plupart des jeux de combats, les Smash Bros font intervenir la physique dans bien des domaines. Chaque personnage possède des caractéristiques spécifiques de poids, de vitesse, de saut ou encore de mouvements aériens, liste loin d'être exhaustive. Selon les opus, des variations générales ont été apposées à chacun de ses paramètres, avec un Melee d'une rapidité affolante et un Brawl très « flottant » pour citer des exemples connus. Dans un jeu qui consiste principalement à envoyer les autres personnages le plus loin possible du stage, chaque changement a une importance capitale. Notre verdict pour Ultimate ? Il s'agit pour nous du meilleur gameplay de la série, sans aucun doute possible. D'une fluidité exemplaire, il offre des combats vifs avec des persos moins flottants et une vitesse de déplacement accrue. On ressent bien plus de puissance dans chacun de nos coups, pour un résultant plein de peps !

Super Smash Bros. Ultimate : Le meilleur épisode de la série

Les esquives aériennes sur de plus longues distances faciliteront la vie aux néophytes même si elles s'avèrent plus faciles à punir pour les vétérans. Les « perfect guards » se font au moment de relâcher le bouclier plutôt qu'à son activation, ce qui change beaucoup de choses en matière de timing. Sachez aussi qu'en règle générale, ces mêmes boucliers semblent moins résistants qu'auparavant, ce qui limite sans doute un peu plus le jeu défensif à haut niveau au cas où les choppes ne suffisaient pas. Mais le point le plus impressionnant d'Ultimate est de réussir à offrir un gameplay qui en fait un jeu à la fois fun et compétitif, avec différentes strates d'apprentissage. Nous sommes en face d'un mélange entre plaisir immédiat (notamment avec les objets, Pokémon et Trophées Aide) et exigence à haut niveau, obligeant les joueurs à créer leur combo à la volée selon le poids de l'adversaire et le pourcentage de dégâts. Notez toutefois qu'il est très fortement conseillé de jouer avec un GamePad Pro ou une manette GameCube (via adaptateur) si l'on veut jouer à un bon niveau, les Joy-Con montrant de réelles faiblesses au niveau du stick et de la disposition des boutons. Rien d'absolument dramatique, mais disons juste que jouer en mode portable ne sera pas optimal à cause de cela, la technique n'étant quant à elle pas à remettre en cause.

L'avis de Epyon
En termes de gameplay, Super Smash Bros Ultimate représente sans doute l’aboutissement du travail de Masahiro Sakurai. Évolution intelligente de ce que proposait l’opus précédent, Ultimate propose un gameplay nerveux, précis et exigeant qui ravira les fans de versus un peu pointus. Même les joueurs plus occasionnels, qui préfèrent prendre le jeu pour ce qu’il est (le Mario Kart du jeu de combat) seront ravis. D’une fluidité à toute épreuve, Ultimate mise beaucoup sur la vitesse, avec des personnages qui paraissent plus lourds dans les airs… et qui tombent plus vite, ce qui donne lieu à un festival de coups smashés. Seul regret, les esquives latérales qui demandent un timing assez serré dans l’exécution des commandes ; une précision que ne permet pas le petit stick du Joy-Con gauche, qui soit dit en passant est trop souvent pris en défaut. Les joueurs les plus exigeants se dirigeront naturellement vers un contrôleur Pro, ou cette bonne vieille manette NGC. Tant pis pour la portabilité.

Gaming-Live de Super Smash Bros Ultimate : Parlons du Gameplay


Modes solo

Mode Classique

Super Smash Bros. Ultimate : Le meilleur épisode de la série

Super Smash Bros. Ultimate ne lésine par sur le contenu solo, tout comme les opus précédents. On retrouve l'éternel Mode Classique dans une forme à nouveau modifiée. Chacun des personnages enchaîne huit épreuves qui lui sont en grande partie spécifiques. On entrevoit bien sûr des thématiques : par exemple, Samus Aran combat un King K. Rool géant qui reprend clairement le rôle d'un Mini-Kraid, alors que Kraid lui-même apparaît dans le décor du niveau Brinstar. Après six affrontements, puis un stage bonus pas très intéressant, on affronte un boss dans un combat singulier du même style que ceux de l'Emissaire Subspatial en son temps. Une formule classique ? Pas si sûr. A vrai dire, toute la saveur de ce mode vient du système de difficulté. Sur une réglette, on choisit la densité du challenge entre 2.0 et 5.0. A chaque victoire, selon notre façon de jouer et les dégâts pris, la difficulté monte, pouvant atteindre une intensité maximum de 9.9. Ainsi, pour obtenir les meilleurs bonus et les meilleurs scores, il ne faut pas seulement choisir la difficulté maximale et ne pas mourir : il faut aussi réaliser des perfects. Perdre est bien évidemment puni : non seulement il faut payer des Goldus (la monnaie du jeu) pour continuer, mais l'intensité redescend ce qui empêche d'obtenir le score maximum, synonyme de meilleurs butins. La tension lors du combat final est à son comble, avec l'obligation d'apprendre les patterns des boss pour s'en sortir. A haute intensité, il suffit parfois de deux coups pour mordre la poussière. Bien plus intéressant que ses prédécesseurs, ce mode Classique est une vraie réussite qui se permet même de proposer un mode coopératif. Appréciable.

Gaming-Live de Super Smash Bros Ultimate : Richter et Simon contre Dracula

Chargement de la vidéo Super Smash Bros. Ultimate Gaming Live

Mode Smash en Masse

Super Smash Bros. Ultimate : Le meilleur épisode de la série

Dans un autre style, le mode Smash en Masse propose trois variantes basées sur les records. Il y le Smash contre 100 dans lequel on affronte des Mii par demi-douzaines de plus en plus forts, le All-Stars qui nous oppose à tout le casting du jeu, et enfin le Smash Cruel, pour les masochistes. L'idée est de terminer ces épreuves le plus rapidement possible, avec des techniques qui diffèrent selon votre personnage. Si cela paraît simple au premier abord, l'affaire se corse rapidement et il faut redoubler de vigilance pour arriver au bout sans trop d'encombres... Une alternative rafraîchissante, qui n'éclipse cependant pas le vrai mastodonte.

Mode Aventure : La Lueur du Monde

Super Smash Bros. Ultimate : Le meilleur épisode de la série

Car le mode solo de Super Smash Bros. Ultimate tourne surtout autour de deux modes : le mode Aventure appelé La Lueur du Monde, et le Tableau des Esprits sur lequel nous revenons plus bas. Le pitch du mode aventure tient en sa cinématique d'intro, déjà montrée lors du dernier Nintendo Direct. Une entité aux allures divines appelée Kilaire (Galeem en V.O.) annihile toute vie dans la galaxie, ne laissant subsister que les esprits de chacun. Un seul survivant à ce cataclysme, le vénérable Kirby, qui démarre donc seul cette longue tâche de sauvetage. Mais comment sauver le monde ? Voici le principe : sur une gigantesque carte qui cache ses zones sous un brouillard persistant, on peut se déplacer librement, affrontant les doublures maléfiques du casting afin de les débloquer un à un ainsi que les esprits de nombreuses entités. Chacun de ces esprits se présente comme un combat contre l'un ou plusieurs des personnages du jeu, avec des règles qui représentent au mieux l'esprit. Par exemple, si vous tombez sur l'esprit d'un Bob-Omb, des bob-ombs tomberont régulièrement sur le stage pendant que vous affrontez votre adversaire dans un match haletant ! En cas de victoire, vous récupérez l'esprit et pouvez alors l'équiper sur votre personnage pour le rendre plus puissant.

Super Smash Bros. Ultimate : Le meilleur épisode de la sérieSuper Smash Bros. Ultimate : Le meilleur épisode de la sérieSuper Smash Bros. Ultimate : Le meilleur épisode de la série
Super Smash Bros. Ultimate : Le meilleur épisode de la série

Il existe deux types d'esprits : les primaires qui donnent des bonus d'attaque et de défense indispensables pour affronter des ennemis de plus en plus forts, et les soutiens, qui se placent dans les compartiments disponibles des primaires. Ces soutiens offrent toujours des capacités dont l'importance dépend du combat. ils vous immunisent contre les malus de certains stages (plates-formes en feu, électrisées, etc.), améliorent votre efficacité dans certains domaines (projection, air, etc.), vous octroient des pouvoirs passifs (guérison à chaque ennemi tué, taille géante en début de combat, etc.) ou encore vous équipent d'un objet. Pourrait-on énumérer les possibilités ? Pas vraiment. Même s'il existe des doublons dans les capacités, nous parlons ici de plus de 1.100 esprits à récolter dans Smash Bros Ultimate. En matière de personnalisation, vous êtes servi !

Super Smash Bros. Ultimate : Le meilleur épisode de la série

Pour revenir à notre plateau du mode Aventure, sachez qu'il ne s'agît pas que d'une ligne droite, loin de là : vous êtes libre d'aller dans la direction souhaitée quitte à affronter des esprits très puissants d'emblée. De plus, il existe des mécanismes à activer, des routes bloquées que seuls certains esprits peuvent réparer et enfin et surtout des donjons qui abritent toujours un boss redoutable ! Ces donjons sont en général plutôt courts avec une dose minime de réflexion et d'exploration. Ce qu'on y retient surtout, c'est l'incroyable dose de nostalgie qu'ils offrent, avec des surprises à n'en plus finir. Nous ne voulons pas vous gâcher le plaisir de la découverte, alors nous ne parlerons que de celui qui s'inspire des châteaux de Bowser, avec la Princesse Peach à récupérer en tant que personnage et Giga Bowser en boss final. Si celui-ci était plutôt attendu, soyez prêt à vous décrocher la mâchoire devant certains passages du mode aventure, avec des hommages plus que soutenus à des licences diverses, y compris celles qui n'appartiennent pas à Nintendo ! Des moments accompagnés de leurs musiques iconiques, ce qui fait d'Ultimate un incroyable bric-à-brac blindé de nostalgie.

Gameplay de Smash Bros Ultimate : Combats en Mode Aventure

Chargement de la vidéo Super Smash Bros. Ultimate Gameplay
Super Smash Bros. Ultimate : Le meilleur épisode de la série

Mais là où l'on aurait pu penser à une aventure sans relief, La Lueur du Monde développe son système sur plusieurs points. On peut débloquer des dojos qui permettent de faire gagner de l'expérience à nos esprits primaires même quand la console est éteinte, ou à leurs octroyer des styles spécifiques qui se reflètent sur notre personnage. Ces styles sont essentiels tant ils influent sur le gameplay : vous pouvez faire de Ganondorf une vraie sauterelle ou transformer Bayonetta en un véritable tank. Bien sûr, chaque bonus vient avec un malus et c'est à vous de trouver le bon équilibre afin de créer l'esprit de vos rêves. Notez aussi qu'il est possible d'invoquer de nouveaux esprits via fusion, de faire évoluer certains esprits dans des formes plus puissantes ou encore de les nourrir pour les aider à atteindre plus rapidement le niveau 99. Autres particularités, vous débloquerez l'accès à des magasins pour acheter esprits et objets bonus, mais vous aurez aussi accès à un arbre de talents pour booster vos capacités générales, à tel point qu'à la fin du mode aventure, votre personnage pourra faire des choses hallucinantes comme des triples sauts ou des attaques smash chargées à la vitesse de l'éclair.

Super Smash Bros. Ultimate : Le meilleur épisode de la série

Enfin, en matière de durée de vie, ce mode aventure est bien plus long qu'on ne pourrait l'imaginer de prime abord. Comptez bien 10 heures pour le finir en ligne droite, ce qui serait du gâchis, et une bonne trentaine d'heures pour le terminer à 100% en mode normal. Le mode Difficile, disponible via le patch day one, n'était pas déployé lors du test, mais sachez qu'il est disponible dès votre première partie et qu'on le conseillera aux joueurs vétérans. Bien que La Lueur du Monde ne manque pas de challenge en mode Normal, les meilleures victoires sont celles qui nous ont résisté.

Bien que le mode Aventure soit une alternative de luxe pour un jeu de combat, notez qu'il n'est pas sans défaut, notamment à cause d'une structure un peu répétitive en dehors des donjons, grandement due au manque de narration. Si la dernière partie offre de bonnes surprises en matière de game design, sachez que c'est clairement la nostalgie derrière les combats et les idées parfois géniales pour retranscrire l'identité des esprits dans chaque affrontement qui vous poussera à aller au bout. Tant mieux, le final étant grandiose !

L'avis de Epyon
Impression mitigée sur ce nouveau mode de jeu, qui surprend autant par la densité de son contenu qu’il déçoit par la légèreté de sa narration. Malgré ses défauts, l’Émissaire Subspatial de Super Smash Bros Brawl avait au moins le mérite de mettre en scène avec beaucoup d’ingéniosité nos personnages préférés, tout en offrant un mode de jeu vraiment à part, évoquant souvent les beat’em all des années 90. Ultimate ne fait pas cet effort, avec une simple scène d’introduction à son mode de jeu principal qui prend à peine le temps de poser son contexte. Mais la richesse de contenu mettra tout le monde d’accord, avec des centaines de combats qu’il conviendra d’analyser rapidement pour comprendre les inspirations et les nombreux clins d’œil très malins. Toutefois, le format taillé pour le jeu nomade, qui permet de jouer sur de courtes sessions tout en débloquant quand même de nombreux Esprits ou combattants, ne manquera pas de faire réagir. Certains adoreront, d’autres lui feront les mêmes reproches qu’à Super Mario Odyssey et ses Lunes à collectionner, ou à The Legend of Zelda Breath of the Wild et ses Sanctuaires. Clairement, La Lueur du Monde ne laissera personne indifférent.
Super Smash Bros. Ultimate : Le meilleur épisode de la sérieSuper Smash Bros. Ultimate : Le meilleur épisode de la sérieSuper Smash Bros. Ultimate : Le meilleur épisode de la série

Tableau des Esprits

Super Smash Bros. Ultimate : Le meilleur épisode de la série

Diantre, nous n'avons toujours pas fini avec le contenu solo. Le Tableau des Esprits est le pendant autonome du mode Aventure. Ici, on affronte la quasi-totalité des esprits dans des affrontements qui s'apparentent aux Event Match de Melee. Toutes les cinq minutes, de nouveaux combats sont disponibles et on peut tenter sa chance une seule fois pour chacun d'entre eux. Bien que l'on ait nos esprits à disposition, on ne bénéficie cependant pas des avantages de l'arbre de talents du mode aventure, ce qui rend la tâche plus compliquée. Vu que plusieurs centaines d'esprits sont exclusifs à ce mode, dont certains des plus puissants, autant dire que les combats les plus difficiles se trouveront ici. Pour aider, on peut utiliser des bonus en nombre limité pour améliorer ses chances de victoire, ou pour changer les esprits disponibles sur le tableau. On peut même jouer un bonus pour retenter un match en cas de défaite. Toutefois, sachez qu'une victoire ne permet pas de gagner directement l'esprit. On doit alors participer à un mini-jeu dans lequel il faut tirer à travers la seule ouverte d'une barrière protectrice qui tourne autour de notre butin ! En cas d'échec, on n'aura détruit qu'une partie de la barrière et l'on doit alors retenter sa chance la prochaine fois que l'esprit apparaît dans le tableau, ce qu demande donc de le battre à nouveau. Même si là encore il est possible de gagner/acheter des objets pour nous aider, ce mini-jeu reste quelque peu frustrant puisqu'il donne l'impression de remettre en jeu une potentielle victoire mémorable et épique en combat sur un simple jet de dés.

Super Smash Bros Ultimate : Le Tableau des Esprits

Chargement de la vidéo Super Smash Bros. Ultimate Gaming Live

Un contenu pharaonique

Super Smash Bros. Ultimate : Le meilleur épisode de la série

Si nous avons abordé les principaux modes de Super Smash Bros. Ultimate , notez que nous n'avons qu'effleuré ce qui en fait sa véritable force : son fan service. Car en plus des différentes façons de jouer, le jeu de combat de Nintendo est une véritable ode à la plupart des séries, des plus connus aux plus obscurs, qui ont déjà mis les pieds sur une machine de la firme. On compte par exemple plus d'une cinquantaine de Pokémon à utiliser en combat, mais aussi pas loin de soixante Trophées Aide pouvant invoquer des personnages comme Skull Kid, Waluigi, les barres de Pong ou encore Guile, tous disposant de leurs propres attaques et animations ! Chacun des stages est rempli de mini easter egg, certains combats d'esprit référencent des moments mythiques du jeu vidéo, dont certains qui vous n'imaginiez peut-être pas, et cerise sur le gâteau, l'OST comporte plus de 900 morceaux pour 28h de musique, des chiffres record qui participent largement à la fête du jeu vidéo que constitue Super Smash Bros. Ultimate. Seule vraie ombre au tableau, la disparition notable du Home-Run Contest et du Target Test. Certes, depuis Melee, ils étaient moins en odeur de sainteté, mais ils restaient des modes iconiques qui auraient parfaitement complémenté l'oeuvre. Les trophées sont aussi absents, ce qui laisse une impression de manque pour les vieux de la vieille tout en étant déjà plus justifiable dû à leur redondance avec les esprits.

Super Smash Bros. Ultimate : Le meilleur épisode de la sérieSuper Smash Bros. Ultimate : Le meilleur épisode de la série
Les notes
+Points positifs
  • Un casting à couper le souffle
  • Le meilleur gameplay de la série : vif, exigeant, addictif
  • Adapté à tous les types de joueurs
  • Plus de 100 stages différents sans compter les variations
  • De la nostalgie dans tous les sens, même hors licences Nintendo
  • 28h d'OST, du jamais vu
  • Un mode Aventure ultra complet
  • Les possibilités enivrantes du système d'esprits
  • Le nouveau mode classique, bien plus excitant
-Points négatifs
  • Absence notable des modes Home-Run Contest et Target Test
  • Pas de trophées à collectionner
  • Le niveau bonus du mode Classique est répétitif à la longue
  • Le mini-jeu du Tableau des Esprits peut s'avérer frustrant
  • Nécessite une Manette Pro/GameCube pour des conditions optimales

Super Smash Bros. Ultimate est le meilleur épisode de la série. Plus maîtrisé dans son gameplay, plus complet dans son roster, ses stages, ses options, ses objets/invocations en combat et son ahurissante OST, il est un pur bonheur sous les doigts qui mélange contenu dantesque et nostalgie avec brio. Comment pourrait-on le punir pour ses quelques absences quand il propose déjà beaucoup plus que tous les autres jeux du genre ? D'ailleurs, existe-t-il vraiment d'autres jeux "du genre" ? Grâce à des modes solos addictifs, dont un mode Aventure qui enchaîne les surprises et un système d'esprits des plus permissifs, le jeu de Masahiro Sakurai fait dans la démesure à chaque instant. Que ce soit seul ou à plusieurs, pour les néophytes ou pour les vétérans, en détente ou en tournoi, ce nouveau Smash Bros est d'une efficacité redoutable, ce qui en fait d'office un incontournable de la Nintendo Switch

Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste weeklyfantasysportal.com
06 décembre 2018 à 14:00:01
19/20
Profil de Epyon
Avec Epyon
MP
Twitter
Lecteurs weeklyfantasysportal.com
L'avis des lecteurs (89)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.9/20
Mis à jour le 06/12/2018
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
weeklyfantasysportal.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live